Cette fin d’année 2018 et ce début 2019 ont été pour moi une grande source de bonheur et de plaisir vidéoludiques.

C’est en trainant sur Twitter que j’ai découvert quasiment coup sur coup plusieurs jeux qui semblaient avoir touché beaucoup de joueur-ses.

Il faut savoir que j’ai toujours été très emballé par les jeux indépendants, relativement courts mais plein d’ingéniosité, d’émotion et avec une vraie histoire à raconter.

Du coup, des jeux comme Limbo ou Life is Strange, je ne dis jamais non ! 🙂

C’est ainsi que 3 jeux sont sortis du lot ces derniers mois.

1er jeu :
The First Tree

L’histoire de ce “The First Tree” est relativement simple. Vous allez prendre les commandes d’un renard qui va essayer de retrouver ses petit-e-s. En parallèle, vous entendez, par moments, un discours entre un homme et sa femme au sujet des relations qu’il entretient avec son propre père.

Lors de votre parcours avec votre renard, vous devrez interagir avec des objets qui feront ressurgir des souvenirs à l’orateur (un dessin, un téléphone, une voiture…).

Tout dans ce jeu m’a plu.

Je trouve que le parallèle entre le renard qui cherche ses petit-e-s et le fils qui nous parle de son père, est tout simplement magnifique et rudement bien mis en scène.

Les graphismes, la beauté de l’environnement, les deux orateurs-trices, l’apaisement qui se dégage du jeu et les émotions qui sont retransmises au joueur-se nous emmènent loin. Préparez vous à être totalement immergé-e-s dans le jeu !

J’ai vraiment passé un moment incroyable en jouant à ce jeu. Je vous le conseille vraiment. Comptez environ 1h30 à 2h pour terminer l’histoire.

The First Tree Phrase
“I will always be with you, and if you forget that, remember to look at the trees”


2ème jeu :
What Remains of Edith Finch

Dans le jeu “What Remains of Edith Finch”, vous incarnez une jeune fille (Edith) qui part à la recherche des secrets cachés dans l’ancienne maison de sa famille. Lors de la mort de sa mère, cette dernière lui donne la clé pour ouvrir à nouveau la maison familiale qu’ils ont au bord de la mer.

Tout au long de l’aventure, vous allez découvrir l’histoire de chacun-e des membres de la famille Finch (ainsi que ce qui les a amenés à mourir), le tout avec dans des styles différents, dans des mises en situations graphiques et interactives complètement différentes. Préparez-vous à incarner un chat, un oiseau, un bébé, un découpeur de poisson, un enfant sur une balançoire et bien d’autres personnages.

Encore une fois, j’ai passé un moment incroyable en compagnie de ce jeu.
Les histoires de chaque personnage sont tout simplement passionnantes, étonnantes, incroyables et la mise en scène de chaque histoire est magnifiquement menée.

Pour ma part, je n’avais encore jamais joué à un jeu qui contient autant d’univers différents. Je trouve que c’est tout simplement magique.

Vraiment, vraiment, vraiment, je vous conseille ce jeu, cette expérience.

What Remains of Edith Finch Phrase
What Remains of Edith Finch Phrase
“When someone you love becomes a memory, the memory becomes a treasure”


3ème jeu :
Gris

Un jeu avec le nom d’une couleur, quelle drôle d’idée ? Et pourtant…

Derrière son nom court et sa prise en main très simple, le sujet traité par ce jeu est loin d’être aussi facile. Le jeu nous parle de la dépression et des étapes qui accompagne la guérison. Attention, n’allez pas y voir des conseils pour guérir de la dépression, mais on peut plutôt imaginer ça comme un cheminement graphique des évolutions qui mèneront vers la guérison de notre héroïne.

Dès le début de l’histoire, notre personnage perd tous ses moyens et ne peut finalement plus aller qu’à droite ou qu’à gauche.
Au fil du jeu, nous retrouverons petit à petit des nouvelles compétences (sauter, double-saut, chanter…). Tout au long de son parcours, elle va devoir affronter ses peurs, ses craintes et nous allons la voir prendre petit à petit à nouveau confiance. Des évolutions dans les teintes de couleurs dans le jeu permettent d’en savoir un peu plus sur son avancement vers la guérison.

Comme les deux que je cite auparavant, Gris est un jeu que je vous conseille vraiment beaucoup. Encore une fois, tout est incroyablement parfait dans ce jeu. Le sujet traité, la musique (oh mon dieu, quel bonheur – je suis d’ailleurs encore en train d’écouter la BO du jeu en écrivant cet article), les graphismes (c’est vraiment vraiment magnifique) et les émotions que va vivre votre personnage vont vous bouleverser à jamais.

Voilà, je pense avoir fait le tour 🙂

J’espère que cet article vous a donné envie d’y jouer et j’espère aussi que vous prendrez beaucoup de plaisir à y jouer. Si vous avez d’autres jeux qui vous ont marqués, n’hésitez pas à m’en parler, je suis toujours preneur de ce genre de jeux !

Au plaisir de vous lire.